SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

24.09.2009

La lettre de motivation, une alliée de choc

Claire, concise, précise et classique, une lettre de motivation accompagne toujours un CV lorsque vous adressez votre candidature à une entreprise. Elle ne doit pas être une copie du CV mais doit montrer la concordance entre vos projets, vos compétences et ce que recherche l'entreprise à laquelle vous écrivez. Des conseils pour une efficacité maximale.

Un plan simple et clair
Ne dépassant pas une page (deux si votre parcours professionnel le justifie), votre lettre de motivation doit suivre un plan simple qui sera mis en valeur par une présentation aérée (présentation en paragraphes). Un recruteur consacre en moyenne deux minutes et demi à la lecture de votre lettre. Inutile de vous dire que vous devez aller à l'essentiel !
Commencez par une phrase introductive précisant votre démarche : Pourquoi répondez-vous à cette annonce ? Pourquoi avez-vous choisi cette entreprise ?
Continuez en présentant vos atouts, vos objectifs. Ceux-ci doivent être mis en relation avec les termes de l'annonce. Vous devez montrer que vos compétences correspondent à celles requises pour le poste. N'insistez pas sur vos qualités personnelles mais tentez plutôt d'apporter des éléments précis (stages, emplois, diplômes ∑) tendant à prouver que vous êtes bien celui dont l'entreprise a besoin.
Terminez votre lettre en annonçant votre CV, en précisant que vous vous tenez à disposition pour un entretien ou en sollicitant directement un entretien et finissez par l'indispensable formule de politesse.


Un style sobre, une présentation efficace
Même si cela n'est pas précisé dans l'annonce, optez de préférence pour une lettre manuscrite. Il arrive que le recruteur fasse appel à un graphologue pour analyser l'écriture des candidats. Cela intervient essentiellement en fin de recrutement pour départager deux candidats. Inutile de vous focaliser sur votre écriture ! Il vous suffit d'écrire d'une manière lisible, sans chercher à vous appliquer à outrance. N'essayez pas de changer votre écriture ou pire de faire rédiger votre lettre par quelqu'un dont vous estimez qu'il a une plus belle écriture que vous. Le support papier utilisé pour rédiger votre lettre de motivation doit être le même que celui utilisé pour votre CV. Evitez les fautes d'orthographe et de français ainsi que les ratures et autres taches. Quant au style, osez la sobriété. Evitez les figures de style compliquées et les phrases à rallonge. Plus votre style sera épuré plus il mettra en valeur les arguments que vous avez développés dans votre lettre.


Une candidature, une entreprise
Lorsque vous envoyez une lettre de motivation à une entreprise, vous devez essayer de montrer que vous connaissez un minimum l'entreprise que vous démarchez tout en évitant les phrases trop pompeuses qui frisent la flagornerie. Renseignez-vous sur son fonctionnement, ses domaines d'action, son actualité récente... Evitez les formules trop générales et privilégiez des éléments plus précis qui coïncident avec les arguments que vous souhaitez mettre en valeur ! Chaque lettre que vous envoyez doit être différente. L'exercice est périlleux mais efficace. Les envois, style mailing, sont très mal vus par les recruteurs. Que penser en effet d'une lettre photocopiée en x exemplaires dans laquelle le postulant a laissé un blanc destiné à mentionner ensuite au stylo le nom de chaque société à laquelle il compte envoyer un courrier !



La graphologie

L'équilibre des trois zones.
- la hampe symbolise le domaine de la pensée
- la zone médiane symbolise le domaine du sentiment
- le jambage symbolise le domaine du concret
L'ordonnance.
La façon dont vous disposez votre texte par rapport à votre feuille importe également : marges, interlignes∑ en disent long sur votre caractère. La marge de droite symbolise l'avenir : l'omettre risque de vous faire passer pour un irréfléchi ou montrer au contraire que vous osez affronter le futur !
Les lettres.
Le graphologue étudie les lettres, leur taille, leur forme, leur inclinaison... Une écriture arrondie symbolise la sociabilité, l'affectivité mais aussi la complaisance. Une écriture anguleuse traduit la combativité, le courage mais aussi l'entêtement.
La forme générale.
L'inclinaison générale de votre écriture traduit votre élan, votre dynamisme ou au contraire votre retenue, votre timidité. Une écriture inclinée à droite marque la sociabilité, la curiosité, le besoin de s'exprimer. Inclinée à gauche, elle traduit un manque de confiance, de coopération, une réticence à s'engager. Verticale, elle symbolise l'individualisme, indépendance et la rigueur.

Auteur : Sudouest

 Votre CV : ami ou ennemi ? - 24.09.2009 11:19
 L'entretien jour après jour - 24.09.2009 11:18
Retour en haut de la page