SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

01.04.2012

100 Métiers pour votre avenir : Devenir maçon

Retrouvez chaque semaine une nouvelle fiche Métier, cette semaine : LES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DE L'HABITAT : MAÇON


Fier d'exercer un métier créatif

Après la troisième, Kévin Alarcon se destinait aux métiers de l'industrie. « Je m'étais inscrit dans un BEP prototypage-usinage, mais, très vite, j'ai pris conscience que ce n'était pas pour moi. Je ne me voyais pas toute la journée enfermé derrière une machine. » Fort de ce constat, et ne voulant pas se lancer de nouveau dans un diplôme qui ne répondrait toujours pas à ses attentes, il a testé auprès d'un ami artisan à son compte le métier de maçon. « J'ai tout de suite accroché.

Aussi bien par l'ambiance sur les chantiers que par la finalité du travail. On voit concrètement ce que l'on fait. Lorsque je passe devant une maison ou un bâtiment sur lesquels je suis intervenu,je suis fier d'en faire part à ceux qui m'accompagnent. »

UN QUOTIDIEN TRÈS VARIÉ Après cette expérience concluante, il a passé un BEP maçon. « J'aurais pu continuer, mais je voulais me confronter au terrain tout de suite. » Depuis cinq ans, il travaille au sein de l'entreprise Ivan Billard à La Rochelle, qui compte 70 salariés. Son quotidien est très varié. « Il n'y a jamais une journée identique. Je peux très bien faire du coffrage, du ferraillage, réaliser des dalles béton… J'interviens également beaucoup sur la rénovation de vieux bâtiments dans le centre-ville de La Rochelle. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'y a pas que les bras qui travaillent : il faut être capable de lire un plan et parfois se creuser la tête pour trouver les bonnes solutions. Ce qui peut être stressant, car sur certaines interventions, on n'a pas le droit à l'erreur. »

Kevin apprécie aussi de ne pas avoir toujours un chef sur le dos. « Lorsque l'on fait bien son boulot,
le responsable de chantier vous fait confiance et vous laisse certaines responsabilités. » Toutefois, il reconnaît que c'est un métier fatigant et pas toujours agréable l'hiver, notamment lorsqu'il pleut. « Il faut aussi jongler avec les délais à respecter, on a parfois un peu la pression. » Pour autant, rien n'entache le goût pour son travail, et Kévin est ambitieux. Il espère passer d'ici quelque temps chef d'équipe et, à terme, devenir conducteur de travaux. « Lorsque l'on est salarié dans une grosse structure, on a la possibilité de progresser en interne. Mais il faut faire preuve de volonté et d'envie
», conclut Kévin.

Salaire
À partir de 1395euros
brut mensuels (smic).
Sur le Web
www.unavenirsolide.com, site métiers à destination des collégiens édité par l'organisme de protection sociale Pro BTP www.lebatiment.fr, site édité par la Fédération française du bâtiment (FFB) pour promouvoir la profession www.metiers-btp.fr, site de
l'observatoire prospectif des métiers et qualifications du BTP
www.pole-emploi-evenements.fr/, dates des forums et salons de recrutement.

Découvrez d'autres fiches métiers en cliquant-ici


Retour en haut de la page