SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

14.09.2009

Le tour des écoles d’ingénieurs d’Aquitaine

FORMATION. Les établissements du CESI situés en région Midi-Pyrénées et Aquitaine ont fusionné depuis le début de l’année. Cette nouvelle configuration permet une synergie des moyens et des compétences.

Bernard Château est le nouveau directeur de la région Sud-Ouest au CESI (Centre d’Études Supérieures Industrielles) qui comprend dorénavant Midi-Pyrénées et l’Aquitaine. Anciennement directeur de la région Midi-Pyrénées, Bernard Château travaille depuis une vingtaine d’années au service du CESI : « Cette fusion a été décidée l’an dernier et mise en place en début d’année. Elle a notamment permis de créer un effet de synergie. Un certain nombre de projets sont en cours de maturation pour mettre à profit cette nouvelle organisation ». Des actions transversales sont mises en place qui visent essentiellement le croisement des compétences. Par exemple, un formateur spécialisé peut aujourd’hui élargir son périmètre d’action sur les différents sites de la région. Des dispositions sans nul doute, placées aussi, sous le signe de l’économie. En effet,  à l’heure où la crise frappe à toutes les portes, le domaine de la formation n’est pas épargné.

« Pour les élèves ces dispositions ne changeront pas grand-chose. Toutefois, la pédagogie devrait s’en trouver nettement améliorée, grâce à des actions communes et à des échanges inter-formateurs plus importants » précise Bernard Château.

Côté chiffres, la région Sud-Ouest est placée au second rang parmi les sept directions régionales du CESI en France. Elle regroupe quatre sites dont Bordeaux, Toulouse, Pau et Montpellier et représente environ le quart de l’activité du Groupe. Ces sites forment environ deux à trois mille personnes dans l’année. Trois marques sont développées : L’école d’ingénieurs (l’EI.CESI) qui propose formation continue et par apprentissage et mastères spécialisés. Le CESI entreprises qui couvre l’activité de formation dédiée à la clientèle des entreprises. Enfin, l’Ecole Supérieure d’Informatique (EXIA) qui forme des professionnels des métiers de l’informatique.

Zoom sur l’école d’ingénieurs

Pour la petite histoire, l’école d’ingénieurs du groupe CESI a été créée en 1958 par des entreprises industrielles (SNECMA, Renault, Telemecanique, CEM). D’une part, pour pallier à la pénurie d’ingénieurs en France. Et d’autre part pour permettre à leurs techniciens supérieurs et à leurs agents de maîtrise d’accéder à une fonction d’ingénieur. C’est sur ce dernier volet, que le centre de formation a mis les bouchées doubles.

« Les entreprises avaient souvent du mal à accepter de faire partir leur technicien pour cette formation qui dure 20 mois (dont 7 en entreprises), c’est pour cette raison que l’EI.CESI a perfectionné la formation individuelle. » Une formation qui répond mieux aux demandes des employeurs et qui peut s’étaler sur trois ans. Sectionnée en différents modules, cette formation d’ingénieurs sera dispensée « à la carte » et mise en place dès avril 2010.

Un deuxième volet sera consacré à la mise en place de formation à distance entre autre pour certaines matières scientifiques « Il y a quelques années, beaucoup d’espoirs étaient placés dans la formation à distance. Aujourd’hui, c’est l’approche mixte qui est privilégiée. De la formation à distance pour certaines matières, tandis que d’autres nécessitent une présence ».

Légende photo : Bernard Château est le nouveau directeur de la région Sud-Ouest au Centre d’Études Supérieures Industrielles, à Blanquefort (Photo I. L. B.)

Auteur : Isabelle Le Blanc
Retour en haut de la page