SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

20.01.2014

L’agroalimentaire en ligne de mire

BTSA. Florian Prémaor et Maéva Carpentey en BTSA Sciences et Technologies des Aliments . Atout juste 19 ans il a déjà une idée précise de ce qu’il veut faire. Florian Prémaor prépare un BTSA sur les sciences et technologies de l’aliment et c’est en droite ligne de son parcours scolaire.

« Je suis au lycée agricole Etienne Restat en première année de BTSA. C’est dans ce lycée que j’ai passé mon bac STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) avec la spécialité transformation des produits de l’agriculture. Naturellement cette formation m’a conduit vers le BTSA ».  C’est toute la partie transformation qui l’intéresse. « J’ai choisi comme option les produits alimentaires car il y a de nombreuses possibilités de poursuite d’études. En licence professionnelle notamment. C’est dans ce secteur que je veux exercer mon métier .»

Pour Maéva Carpentey, c’est un lien familial qui l’a de prime abord attirée vers ce type de formation. Fille d’agriculteur, elle sait  de quoi elle parle lorsqu’elle évoque le sujet : « J’ai passé un bac professionnel laboratoire contrôle qualité au lycée Etienne Restat. J’ai fait plusieurs stages dans des entreprises de cosmétique, en pharmacie et dans l’agroalimentaire. Sensibilisée à ce domaine par des liens familiaux, je me suis orientée avec beaucoup d’envie vers un BTS STAV.  J’ai le projet de poursuivre après mon diplôme vers une licence professionnelle sur la maitrise des risques dans l’agroalimentaire. » Une licence notamment délivrée au Département Universitaire des Sciences... d’Agen.


Des conditions  favorables


Avec seize étudiants par classe, dans un bâtiment récent et totalement dédié aux BTS, les conditions d’étude  sont tout à fait favorables.
« Nous sommes peu nombreux, et, indéniablement cela facilite les apprentissages. Les professeurs sont très accessibles et disponibles et c’est là encore un avantage. »  Outre les cours au lycée Etienne Restat, le lien avec le monde de l’entreprise est constamment développé avec de nombreux stages ouverts aux étudiants. « Toutes les deux semaines nous nous rendons à Agrotech (1) afin de concevoir nos propres produits. En terme de stage, nous avons effectué une semaine de découverte, en groupe, afin d’appréhender les métiers et les produits : laitier, pruneaux, confiserie, noisettes,... tout ce qui est produit en Lot-et-Garonne.  


Puis, en fin de première année nous avons un stage individuel  dans les secteurs de la production et de la transformation. Là ce sont douze semaines qui s’étalent sur les mois de juin, juillet et août. On exerce, on découvre, on développe des problématiques en lien avec notre maitre de stage en étant complètement intégrés dans l’entreprise. C’est important d’être régulièrement confrontés au monde professionnel. Cela développe notre formation qui peut nous conduire à des postes de responsabilité tels que chefs d’équipe ou de ligne. »


(1) Centre de Ressources Technologiques agroalimentaire multi-filière d’Agropole. Lycée Etienne Restat. Route de Casseneuil 47110 Sainte Livrade .Tél. 05 53 40 47 00legta.ste-livrad@educagri.fr    www.epl47.educagri.fr/lycee



Source Photo : Laurent Cluchier : Maéva et Florian sont conquis par le secteur  de l’agroalimentaire et par les possibilités qu’il offre.

Retour en haut de la page