SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

06.10.2016

La mission locale Bordeaux TECHNOWEST :

un guichet unique pour les jeunes

Financer un permis, trouver un appartement, décrocher un stage, faire des démarches administratives… Les jeunes de 16 à 25 ans ont une chance folle  : ils peuvent obtenir des réponses à la Mission Locale. Et surtout, déclencher des actions. 

Le cœur du métier de cette association est l’accès à l’emploi, mais les conseillers qui suivent les jeunes les épaulent dans toutes les démarches de la vie quotidienne : mobilité, logement, santé, formation… Et depuis septembre 2015, certains jeunes (sous conditions de ressources) bénéficient d’un suivi renforcé avec le dispositif Garantie jeunes. Un investissement et un accompagnement d’un an pour accéder à l’emploi. Exemple à la Mission Locale TECHNOWEST qui regroupe les antennes de Mérignac, Blanquefort, Saint-Médard-en-Jalles, le Bouscat et Eysines. 

«Ça m’a motivée et redonné confiance en moi» 

Laure prend une semaine de vacances avant de démarrer son CDI dans la restauration. Quand elle regarde un an en arrière, elle n’imaginait pas que sa situation puisse devenir stable, si rapidement. Pas de permis, pas d’emploi, la nécessité de quitter son logement… Lorsqu'elle pousse la porte de la Mission Locale de Blanquefort la première fois, sa vie est nettement plus compliquée que celle des autres jeunes femmes de 21 ans. En décembre, elle intègre le dispositif Garantie jeunes : «j’ai travaillé sept mois avec ma conseillère, on faisait le point chaque semaine sur nos actions respectives. Ça m’a motivée et redonnée confiance en moi.». En quelques mois, Laure a intégré un logement social et a enchaîné quelques contrats : intérim, CDD… Et enfin ce CDI dans la restauration qui lui permet d'avancer. «Quand mes contrats se sont terminés, j’étais boostée pour relancer mes recherches, passer des entretiens. J’étais préparée.» «Les jeunes sont en demande d’accompagnement», constate Mélissa Gaborieau, la conseillère de Laure. «Dès le début du dispositif, on fait des ateliers collectifs sur les techniques de recherche d’emploi, la préparation à un entretien, l’estime de soi, le budget, la santé… Et on poursuit sur des entretiens individuels tous les dix jours.» Ce dispositif permet aux candidats de bénéficier d’une allocation de 461,72 € mais demande un véritable investissement. «C’est donnant-donnant», confirme Laure. «Il ne s’agit pas uniquement d’être dans le besoin pour en bénéficier, mais également de faire preuve de volonté», prévient Brigitte Cazalis, directrice adjointe de la Mission Locale TECHNOWEST.  

Un accompagnement global 

La particularité des missions locales est l’accompagnement global des jeunes. Ici peuvent être posées toutes les questions les concernant. «On les écoute, on les conseille, on les redirige vers d’autres structures si besoin», détaille Brigitte Cazalis. Sur place, ils ont accès à un psychologue, un conseiller juridique, des personnes spécialisées dans la formation, l’emploi, la création d’activité… «C’est notre droit et il faut en profiter», insiste Laure. «On leur permet de faire des stages, des découvertes métiers», enchérit William Laborde, conseiller Garantie Jeunes. «Ils commencent par se lever, retrouver un rythme, des horaires, un objectif…» Et finissent par trouver un emploi. C’est le cas d’Antoine. Malgré son bachelor chef de projet multimédia et son bac communication graphique, il ne parvenait pas à décrocher un job. Sur les conseils de ses proches, il va à la mission locale. Encadré pour la réalisation du CV, de la lettre de motivation et pour la préparation d'entretiens, il acquiert des techniques de recherche d'emploi et découvre le Fab Lab de l'IUT de Bordeaux. Il y est recruté en mars dernier comme chargé de communication dans le cadre d'un contrat aidé d'un an. Une première pierre pour sa carrière professionnelle dont il prépare la suite en enrichissant son site (antoine-izoulet.com).

Trois cent vingt candidats sont accompagnés dans le cadre du dispositif Garantie jeunes. Le bilan est plutôt satisfaisant : 70% des candidats ont accédé à une situation professionnelle (emploi ou stage) et la majeure partie (75%) a trouvé un emploi. 

 

La mission locale, un lieu ouvert à tous les jeunes 
Une question, un doute… Pour un entretien d’une heure ou un suivi de six mois, tous les jeunes entre 16 et 25 déscolarisés sont accueillis, écoutés et orientés à la mission locale, sans conditions de ressources. 

En 2015, 5 344 jeunes ont poussé la porte de la Mission Locale TECHNOWEST. 

Pour trouver la mission locale la plus proche de votre domicile :

Retour en haut de la page