SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

21.05.2010

Coiffure - Esthétique : des métiers au parfum

La beauté est créative. Créative aussi d'emplois. En plein essor, les métiers de l’esthétique et de la coiffure évoluent et les écoles mettent en œuvre tous les moyens pédagogiques pour permettre à leurs élèves de répondre au mieux aux nouvelles attentes professionnelles.

Dans une société où l’image est devenue un facteur de réussite sociale et professionnelle, le marché de la beauté est en pleine expansion.  Les techniques de soins, de maquillage, de coiffure, mais aussi de détente, font l’objet d’une demande accrue et les méthodes ne cessent d'évoluer. Les écoles de la région proposent des formations de type CAP, Brevet Professionnel, BTS…
Ces métiers s’exercent au sein de plusieurs branches : instituts ou centres de beauté, maisons de retraite, parapharmacie, parfumerie, enseignement, chirurgie, cinéma, mode… Du coiffeur au commercial spécialisé, en passant par l’esthéticienne ou la responsable de centre de remise en forme, ils requièrent tous les mêmes qualités humaines comme le sens de l’écoute ou du respect, mais également de la créativité, de l’habileté (actes délicats et précis) et de la rigueur ainsi qu’une bonne dose de passion.

Les formations

Si le CAP suffit pour démarrer dans la profession d’esthéticienne, d'autres diplômes sont conseillés pour évoluer vers des postes à responsabilité. Après quelques années d'expérience professionnelle, le titulaire d'un Bac pro peut ainsi gérer un institut ou un centre de beauté, tandis que celui d'un BP a la possibilité, s'il le souhaite, de s'installer à son compte. Le BTS Esthétique-Cosmétique permet d’accéder à des fonctions d'encadrement en institut de beauté, en centre de remise en forme, en laboratoire ou dans des services de développement de produits de beauté.

Quant aux métiers de la coiffure, le CAP, diplôme de base permet de travailler en tant qu'ouvrier qualifié. Pour ouvrir un salon de coiffure, le Brevet Professionnel (BP) ou le Brevet de Maîtrise (BM) sont nécessaires. Il est possible d'acquérir un salon sans ces diplômes, à condition d'en confier l'exploitation à une personne qualifiée. Le BP et le BM permettent en outre à leurs titulaires de former des apprentis.

Choisissez une école reconnue qui bénéficie du soutien des grandes marques. Cette reconnaissance de la profession permettra de vous placer dans les meilleures conditions professionnelles pour le futur.

Enfin, des spécialisations sont possibles (comme Technicien Spa ou Spa Manager), elles  permettent d'apporter les connaissances nécessaires pour acquérir une autre qualification dans les domaines du modelage, du bien-être, de la thalassothérapie et du thermalisme. Des tendances qui doivent encore progresser dans les années à venir.

 

Pascal Garnier

Directeur de l’Ecole Esthétique Françoise B.

www.francoiseb.fr

Manager un SPA ? C’est ce que les professionnels de la formation préparent pour offrir une solution adaptée aux hôtels de luxe et centres de bien-être.

SPA, du latin « Sanitas Per Aqua » est une méthode de soin par les eaux, chère aux Romains de l’Antiquité, et aujourd’hui en plein essor. Pour offrir aux hommes et femmes modernes un moment de détente et de bien-être dans un cadre prestigieux, les hôtels de luxe rivalisent d’imagination pour satisfaire aux exigences de leur clientèle,  comme en  attestent l’ouverture du prestigieux Spa Dior au Plaza Athénée à Paris, ou encore le succès non démenti du Spa Caudalie à Bordeaux.

« Dans cet univers où service et bien-être requièrent toute l’attention, seul un personnel hautement qualifié pourra répondre à la fois à la prise en charge holistique de la personne et  aux impératifs de gestion d’un complexe hôtelier haut de gamme », souligne Pascal Garnier.

Pour répondre à la demande, deux écoles d’esthétique ETPEP à Marseille et Françoise B. à Bordeaux créent un programme pilote sous l’égide de la FEDE (Fédération Européenne des Ecoles), une organisation internationale qui  rassemble plus de 500 établissements d'enseignement indépendants en Europe. Cette union se traduira par la création d’un DEES (Diplôme Européen d’Etudes Supérieures Bac +3), visant à dispenser une formation de manager de SPA au carrefour entre hôtellerie et esthétique. Ouvert aux candidat(e)s titulaires d’un BTS Esthétique, Hôtellerie ou MUC, à partir de septembre 2010, ce cursus ouvrira à une carrière internationale dans un secteur prestigieux et en plein développement.

Françoise B. – 1 allées de Chartres – Bordeaux

Tel 05 56 816 814

 

 

Valérie Cadol
Directrice Pigier Bordeaux
www.pigier.com


Depuis plus de 50 ans, PIGIER Bordeaux participe activement à la formation des Aquitains. C’est un engagement que Pigier prend auprès des jeunes et adultes en les accompagnant dans le développement de leurs talents par l’acquisition de connaissances et de compétences reconnues. Pigier Création enseigne toutes les techniques actuelles de la coiffure et de l’esthétique ainsi qu’une forte culture artistique. Car ici, l'insertion dans la vie active est l'une des priorités. Le corps professoral constitué de formateurs et de professionnels à la pointe de leur métier apporte la certitude des valeurs partagées.

«Le centre Pigier Création est l’assurance d’un enseignement spécialisé et opérationnel face aux exigences croissantes du monde de la beauté. Pigier met tout en œuvre pour donner à chaque élève un métier mais aussi une vraie capacité d’intégration professionnelle qui lui assurera les meilleures chances de recrutement », souligne Valérie Cadol.

La formation Mode et Image de Pigier Création propose des Brevets Professionnels et CAP Coiffure : pour exprimer sa sensibilité artistique et le sens du contact. La spécialisation Mode et Image transporte les étudiants dans le monde des salons, studios de création, du relooking, des plateaux télé, cinéma ou encore du spectacle.

Egalement pour l’esthétique, le CAP, et bientôt le Baccalauréat Professionnel, sont les formations de Pigier Création qui permettent d’exercer dans les instituts de beauté, spas, centres de remise en forme et de thalassothérapie, parfumeries, grandes marques de cosmétique…

« L'enseignement professionnel est dispensé dans le cadre d'un authentique salon ou institut où les élèves sont mis en situation réelle de travail : les clients sont de vrais clients », précise la directrice.

Et parce qu’aujourd'hui, les nouveaux créateurs font sans cesse évoluer le métier en harmonie avec les tendances et les technologies nouvelles, Pigier propose à ses élèves des rencontres et des démonstrations réalisées par les plus grandes marques professionnelles.

 

PIGIER – 23 quai de Paludate - Bordeaux

Tél. 05 56 33 35 33

Retour en haut de la page