SUDOUEST-EMPLOI, l'emploi près de chez vous

16.04.2012

100 Métiers pour votre avenir : Devenir CHAUFFEUR ROUTIER

Retrouvez chaque semaine une nouvelle fiche Métier, cette semaine :   LES MÉTIERS DE SERVICES : CHAUFFEUR ROUTIER

LES MÉTIERS DE SERVICES

CHAUFFEUR ROUTIER

Il y a des places à prendre

Le métier est très majoritairement masculin, mais la présence de Jessica au volant d'un 19 tonnes démontre que les femmes n'en sont pas exclues.

Jessica : a 24 ans.
Futur métier
: chauffeur poids lourd 19 tonnes.
Ce sera officiel dès l'obtention du titre professionnel de conducteur routier sur porteur. Un diplôme qui exige une préparation de 10 semaines pour des personnes titulaires du permis B et désireuses d'obtenir le permis C par le biais d'un titre reconnu par l'État.
Rien ne prédestinait Jessica à cette profession. Elle qui avait entamé des études de décoratrice d'intérieur a décidé de changer de voie aux seuls motifs qu'elle aimait conduire et être indépendante. Elle n'en reste pas moins minoritaire dans un univers très masculin. « Sur notre groupe de neuf stagiaires, nous sommes seulement deux filles… Les deux semaines de stage nous permettent de découvrir la réalité de la profession. Ce n'est pas de tout repos, notamment le transport de marchandises pour lequel il faut être en bonne condition physique. Toutefois, je n'aurais pas choisi le transport de personnes ou le ramassage scolaire car c'est trop de responsabilités. Il faut parfois rouler 500 kilomètres par jour, 2 500 par semaine. » Des journées souvent longues qui débutent à 7 h 30 et s'achèvent autour
de 17 h 30.

SOUPLESSE ET DISPONIBILITÉ
C'est à Fauvel Formation, à Bergerac, que la jeune femme poursuit son apprentissage. « L'objectif des sociétés est de recruter des conducteurs prudents qui comprennent les règles de sécurité, de fiabilité
mais aussi de rentabilité explique Martine Pons, formatrice à Fauvel.
Cela implique d'être responsable, équilibré et sérieux au volant. » Dans le métier, les branches sont plus nombreuses qu'on ne le croit : transport benne, bâche, frigo, plateau, citerne… « Mais quelle que soit la spécialité, les employeurs sont intraitables avec la sécurité. Tous les 5 ans le chauffeur PL doit suivre une formation continue obligatoire. »
Quant aux offres d'emplois, elles existent. « Notamment dans le secteur public en transport urbain ou scolaire et encore davantage dans le secteur des marchandises, assure Martine Pons.

Salaire
À partir de 1395euros
brut mensuels (smic).
Sur le Web
www.fntr.fr
Site Internet de la Fédération nationale
des transports routiers.

Découvrez d'autres fiches métiers en cliquant-ici

Retour en haut de la page